Sasurai no Sekai est un monde où se croisent, se confondent et se confrontent des personnages de quasiment tous les univers de fictions connus. Il vous est libre d'incarner presque n'importe quel protagoniste de mangas ou manhwas, jeux-vidéos ou même de comics. Tous sont envoyés dans un univers unique, mêlant mythologie et folklore d'origine Japonaise, Chinoise ou Coréenne. Débutez tous une aventure unique dans un univers nouveau. Faites évoluer vos personnages pour leur faire retrouver leur puissance d'antan et finalement la dépasser !

Communauté de joueurs de jeux par forum 

Partagez | 
 

 Comment occuper une journée dans un tout nouveau monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

~ Indécis ~
~ Indécis ~


● Disponibilité ● : On se fait une bouffe ?!
Messages : 30
Date d'inscription : 20/10/2014

Feuille de Personnage
Niveau: 7
Exp:
4/5  (4/5)

MessageSujet: Comment occuper une journée dans un tout nouveau monde   Mer 22 Oct - 19:05


Comment occuper une journée dans un tout nouveau monde
Feat Elsa Von Rommel | à RYŪGŪ-JŌ, capitale de Wu | Jour 02
Ryūgū-jō... C'est bien ça ? Tu crois te souvenir que cette ville portait bel et bien ce nom. Tu ne t'habituerai pas tout de suite à ces noms... Un monde différent, donc ? La Japon était aussi vrai dans ce monde que les chèvres à six jambes dans le tiens. C'était déstabilisant certes, mais tu n'allais pas partir en dépression uniquement pour ça... Tu valais mieux que ça. L'endroit, bien que différent de chez toi, avait quelques ressemblances aux niveaux de certaines architectures, mais d'autre par contre étaient pour toi du jamais-vu. Tu prenais plaisir à comparer ce qui était similaire ou non, ta curiosité ne serait pas prête d'être satisfaite ici, c'est le moins que tu puisse dire. La ville était bondée de gens, c'était une place affluente après tout, tu te souvenais vaguement que l'homme d'hier l'ai qualifié de Capitale d'un certain Royaume... Royaume de Wouh ? de Wut ? Peut importe...

Pourquoi tu étais ici d'ailleurs ? Qui, ou quoi, avait bien pu t'enlever d'où tu venais ? C'était impensable cette histoire de champion tout de même... Il faut être bien cruel pour enlever des gens comme ça, si jamais tu rencontre le type derrière tout ça... Sûrement l'aimerai-tu; c'est amusant comme idée n'empêche,  ah ah ! Tu te mis à rire intérieurement en voyant de pauvre gens être kidnappé dans toutes sortes de situation les plus comiques et absurdes les unes que les autres, voir les pauvres gens déconcerté dans un nouvel univers, sans aucune explication... Sûrement aimerai-tu assister à un tel spectacle, mais en être un acteur est une chose totalement différente... Tu sentais qu'on s'était jouer de toi et de tes sentiments.  Qu'on se moquait éperdument de ta personne, de tes convictions, de tes désirs... Cela ne violait pas le bon sens de l'humanité ? Tu n'avais rien contre les plans excentriques, quand on ne t'impliquait pas comme victime. De plus, on ne t'a même pas clairement dit les raisons de ce transfert, attend-on réellement quelque chose de toi ? Tu es laissé à toi-même ici, personne n'est venu s'enquérir de ta présence nulle part. C'était évident que tu n'étais pas vraiment attendu ici, que personne ne patientait pour ton arrivé. Débarquer dans une ruelle, seul... Non, tu n'étais clairement pas un Champion sur qui quelqu'un comptait déposer ses espoirs.
Tu te disais que tu devrais chercher un peu plus sur ce phénomène de transfert bientôt... Que pouvais-tu bien faire d'autre, de toute façon ? Les espoirs, les drames, les batailles qui avaient lieu au Japon ne te concernaient plus désormais après tout, tu n'avais plus aucun lien avec le Shinsengumi ... Tu étais libre de faire ce que tu voulais ! C'est alors que d'autres questions parvinrent à ton esprit... Tu n'avais plus de logis, ni assurance de pouvoir manger convenablement ce soir... Oh, ça c'était déjà beaucoup moins intéressant comme perspective. Tu n'avais sur toi que ton habit et tes deux sabres, aucune monnaie vraiment...

Alors que tu regardais le toit d'une maison plus loin à ta droite, te demandant comment tu pouvais survivre ici, tu accrochas quelqu'un par inadvertance au niveau de l'épaule. Personne ne tombât au sol bien heureusement, mais tu te tournas tout de même afin de t'excuser un minimum d'un ton quelque peut enjoué, comme si ce n'était vraiment rien de grave; tu n'avais jamais fait de plate excuse à qui que ce soit après tout. Les regrets et tout ça, très peu pour toi.

Oh ! Pardonnez-moi !

Tu offris ton plus beau sourire quand même, mais tu ne regardas pas la personne que tu avais bousculé accidentellement; cette histoire étais déjà derrière toi. D'ailleurs, la population de ce lieu était vraiment... Étrange, tu avais vu un homme bleu tout à l'heure d'ailleurs, tu ne pensais pas qu'il existait autant de diversité... et surtout autant d'univers différent.
© Wayke


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

~ Croisée ~
~ Croisée ~


● Disponibilité ● : Je suis associable. Casse toi.
Messages : 19
Date d'inscription : 09/10/2014

Feuille de Personnage
Niveau: 1
Exp:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Comment occuper une journée dans un tout nouveau monde   Mer 22 Oct - 21:07


Est-ce que j'aime ce monde ?

Je me mordille la lèvre. Bat des paupières. Hésite. Ne saurais pas quoi répondre. Semblable, il l'est au mien. Dans l'ensemble ... Mais dans le détail ? Il y a un monde d'écart. Hihi, désolée pour ce jeu de mots des plus mauvais ... C'est juste que ... Je ne sais pas. Je ne sais plus. Ce n'est pas chez moi, mais ça aurait pu l'être. A si peu de choses près ... Mais à tellement, en même temps. Je suis dans une avenue bondée, là. On parle une langue que je connais. Mais que je ne devrais pas, pourtant. Ça se bouscule, c'est normal. Je me faufile, agilement. Ça ne m'épargne pas des coups d'épaule. Est-ce que je le prends mal ? Pas trop.

Disons que d'autres choses captivent mon attention. Les fragrances, les rumeurs, la vue. Je suis en capitale, là. De quelle contrée ? J'ai dû le savoir ... A un moment. Mais ce moment, ce n'est plus celui-là. Pas Elgaïa, oh ça nan. Mais ça n'a pas beaucoup d'importance. Qu'est-ce qui a de l'importance ? Je ...

... Me fais heurter. Pas violemment. Juste un autre accrochage, qui se veut plus insistant. Je le vois, il me voit. Il affiche un grand sourire et présente ses excuses. Je le regarde, avec plus d'attention. Impression de déjà vu. Nan. Autre chose. Impression ... Impression de quoi ? Je fronce les sourcils, perplexe. Frustrée. Il me rappelle quelque chose, mais quoi ? Pas moyen de mettre le doigt dessus, et je sens que c'est essentiel ...

N'empêche, ça serait bien si je disais quelque chose. Je sais pas. N'importe quoi. Histoire de pas avoir l'air bizarre, même si bizarre, définitivement, je l'étais au milieu de tout ces gens.

Mes joues prennent quelques couleurs, alors que je hoche la tête, doucement.

- Oh, bah ... Ce n'est rien ...

Je frotte le bras qui a été heurté. Pas parce que je ressens une quelconque douleur, juste par réflexe. Je continue de le dévisager, c'est presque malpoli. J'aimerai lui dire quelque chose. N'importe quoi. Mais rien ne m'y pousse. Et j'ai des occupations plus importantes, je crois. Nan ?

- Bon bah, bonne ... journée ..?

Je lui adresse un sourire, maladroit. Et je me détourne. Continue mon chemin, qui n'en est pas vraiment un. Si ça se trouve, c'était juste dans ma tête, tout ça. Je me fais des idées. Pourquoi est-ce que lui et moi on aurait quoi que ce soit en commun ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

~ Indécis ~
~ Indécis ~


● Disponibilité ● : On se fait une bouffe ?!
Messages : 30
Date d'inscription : 20/10/2014

Feuille de Personnage
Niveau: 7
Exp:
4/5  (4/5)

MessageSujet: Re: Comment occuper une journée dans un tout nouveau monde   Jeu 23 Oct - 1:10


Pour toi, cet accrochage n'en était qu'un seul parmi tant d'autre; avec cette population, dur de ne pas s'entremêler après tout. Il y en avait de toute sorte de gens d'ailleurs, des gens, c'était tout un choc culturel : aux travers de ces hommes aux accoutrements les plus différents et originaux les uns que les autres, tu te démarquais également. Vêtu de ton vêtement doré et noir aux bordures bourgognes et auxquels des dragons dorés étaient brodés, ta large ceinture n'était qu'un tissu blanc qui servait à retenir ton sabre et ton Wakizashi dont tu ne te séparais que rarement. Les couleurs de peaux aussi n'étaient pas toutes pareil, tu fût surpris d'y voir autant de diversité. Mais rapidement tu t'habituas à cette effervescence de style. Celle que tu venait d'accrocher avait une teinte de peau semblable à la tienne, et surtout une physionomie humaine mais ses vêtements trahissais la différence d'univers entre vous deux. Tu pensait en avoir finit avec elle, mais cette dernière répondis à tes excuses lancés rapidement.

Oh, bah ... Ce n'est rien ...

Tu stop ton avancé sur ces paroles; tu ne connaissais pas sa langue, mais visiblement tu la comprenais parfaitement et elle également avait compris tes excuses. Qu'est-ce que cela pouvait bien signifier ? C'était tout sauf logique... Et puis tant pis, il y avait déjà trop de chose illogiques ici depuis hier, une de plus ou de moins, ça changeait réellement quelque chose ?

Bon bah, bonne ... journée ..?

Finalement, tu t'étais arrêté pour rien du tout, une perte de temps... vraiment ? Alors qu'elle se détourne de toi, tu n'hésite même pas une demi-seconde. Tu ne sais pas ce qui te prend mais tu fait demi-tour instinctivement, rattrapant la demoiselle à peine plus courte sur patte que toi. Elle semblait assez mal à l'aise, ou en tout cas un peu gênée. L'interpellé comme ça après l'avoir accroché, ne serait-ce pas mal vu ? Les coutumes changeaient d'une personne à l'autre ici... Un simple geste anodin pour toi pouvait être une grande outrance pour un autre, c'était là une des principale difficultés d'une société aussi hétérogène. Néanmoins, tu ne pensais pas avoir grand chose à perdre, tu ne connaissais personne ici outre l'autre costaud d'hier de qui tu t'étais séparé plus tôt. Se faire des connaissance était la clé du succès et le minimum afin d'amasser des informations sur tout et n'importe quoi.

Hey dites, vous êtes occupée ? Je ne vous ai pas décroché le bras, tout de même ? Ah Ah !

Tu gardais un ton de voix taquin en riant quelques peu, tu n'avais jamais été gêné d'interagir avec des inconnu, il faut croire que ça n'a pas changé en venant ici, tant mieux au fond.

Qu'attendais-tu exactement de cette personne ? Tu n'en avais aucune idée... Tu ne savais pas quoi faire non plus, tu étais laissé à toi-même dans ce monde où tu allais finir par manquer de tout si tu ne te magnais pas à trouver quelque chose pour survivre. Tu pouvais peut être tenter de socialiser avec des gens pour savoir un peu plus sur les lois qui régissent cet endroit ? C'est toujours bon à savoir les lois après tout...

Mais il y avait quelque chose d'autre, un truc différent chez elle sur quoi tu ne parvenais pas encore à mettre le doigt. Elle ne te disais rien, tu n'avais jamais vu cette personne, mais tu te montrais familier avec elle - comme tu l'aurai fait avec n'importe qui d'ailleurs. Tu t'étais placé à sa droite, marchant de façon décontractée à ses côtés, lui souriant légèrement. Tu étais tout sauf stresser. Tu aurait même pu bailler de fatigue que tu ne t'aurai pas surpris.

© Wayke


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

~ Croisée ~
~ Croisée ~


● Disponibilité ● : Je suis associable. Casse toi.
Messages : 19
Date d'inscription : 09/10/2014

Feuille de Personnage
Niveau: 1
Exp:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Comment occuper une journée dans un tout nouveau monde   Jeu 23 Oct - 22:10


Je n'avais fait qu'un pas, que me voilà rattrapée par cet inconnu.

Un sourcil se hausse, parfaitement droit. Il m'adresse la parole comme si on se connaissait de toujours, et c'était troublant. Un peu. Faisait écho à mes réflexions d'il y a quelques secondes. Je continue de le fixer, avec toujours cette même curiosité. C'était agréable, quelqu'un de sympathique. Pas que je ne trouve pas les passants sympathiques, au contraire. ils devaient, et ils devaient avoir de nombreuses qualités ! C'est juste que là tout de suite, elles n'étaient pas très visibles. Sinan, je fais quoi, là ? Lui répondre, certainement. Mais après ? Avais-je envie de m'attarder en sa compagnie ? Un peu. Beaucoup.

Il me semblait très agréable, et il me permettrait de tromper ma solitude. Un instant tout du moins.

- Oui, je suis occupée.

Je hochais doucement la tête, à plusieurs reprises, avant de reprendre sur un ton un peu taquin.

- Un jeune homme plutôt charmant vient de m'accaparer, il y a quelques secondes.

Je lui adressais un petit sourire, en coin.

- Et pour mon bras ? Oh, c'est normal dans des rues aussi bondées ... Puis, je ne suis pas en sucre, vous savez.

Petit gloussement, alors que je continue de marcher, avec cet intrigant inconnu.

- Dites, c'est quoi votre nom ? Et vous venez d'où ? Pardonnez moi si je vous semble très indiscrète, mais c'est juste que ... Je me sens un peu, beaucoup, égarée. Je suis toute nouvelle ... ici.

J'acquiesçais pour moi-même. Puis je tournais la tête en sa direction, posant mes prunelles azures sur les siennes, attendant avec une certaine impatience ses réponses. Et la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

~ Indécis ~
~ Indécis ~


● Disponibilité ● : On se fait une bouffe ?!
Messages : 30
Date d'inscription : 20/10/2014

Feuille de Personnage
Niveau: 7
Exp:
4/5  (4/5)

MessageSujet: Re: Comment occuper une journée dans un tout nouveau monde   Ven 24 Oct - 0:27


Tu n'avais jamais été un grand adepte des formules de politesse et si tu en usait c'était souvent sous un ton moqueur. Tu n'avais pas le respect en apparence, mais tu pouvais très bien vouer une grande estime envers quelqu'un, Kondō-san en était le meilleur exemple. Mais face à des inconnus tu faisais peu de courtoisie, employant directement les termes que tu utiliserais avec des amis de longue date. Tu t'attendais bien à ce qu'elle se sente mal à l'aise, peu sont aussi confiant que toi face à des étrangers. Et elle te le prouvât en disant être occupée, cette réponse voulait tout dire. "Être occupée" revenait souvent à dire "Lâche moi" par chez toi. À quoi t'attendais-tu aussi ? Il existe bien peu de personne encline à discuter avec des inconnus après tout...

Et puis, cette réponse, totalement inattendue. Elle te surpris, agréablement. Un "Oh" d'intérêt sortit entre tes lèvres alors que tu lui rendais un sourire mystérieux. Si tu avais bien compris, ce "jeune homme plutôt charmant", c'était toi, et "l'accaparer", c'est donc toi qui l'occupais ?  Une drôle de perspective...  Était-ce la un compliment afin de t'amadouer ? De te faire baisser ta garde ? Tu ne sentait pas d'agressivité ni d'intention meurtrière pour l'instant... Tu avais le flair en ce qui concernait tout ça; le sang ça t'interpellais. Elle te rendis le même genre de sourire que tu lui avais donné, tu ne t'attendais pas à une telle réaction de la part d'une femme.

D'ailleurs, comment les femmes étaient-elle traitées ici ? De là d'où tu venais, c'est à dire l'Ère Edo au Japon, les femmes n'avaient pas d'importants rôle en générale; elles étaient souvent moins importantes que les hommes sans pour autant être des esclaves. Celle a qui tu avais affaire semblait polie et respectueuse; c'était déjà rassurant sur ce point. Quant à sa remarque sur sa consistance - qui n'était apparemment pas du sucre, même si ça ne t'aurait pas étonné de voir un bonhomme de sucre se promener ici - te fit comprendre qu'il existait donc des univers où les femmes pouvaient se défendre d'eux-mêmes, une intéressante perspective même si ne te voyais totalement pas combattre une femme; le combat serait beaucoup trop inégal, ça ne serait pas amusant... non ?

Suite à ça, vous continuez votre marche dans la direction qu'avait prise la demoiselle; celle contraire à la tienne donc. Aucune différence après tout, par-ci ou par-là pour toi... Tu n'avais pas d'endroit précis à atteindre pour le moment; tu ne faisait que déambuler en pensant après tout, rien de bien précis à l'esprit.

Puis ses questions, ton nom et ta provenance... Elle avait raison, c'était assez indiscret et inattendu de sa part. Tu avais affaire à une demoiselle qui avait un minimum de cran apparemment, l'intérêt venait de monter d'un niveau à nouveau. Mais ce qui attirât encore plus ton attention, c'était le fait qu'elle se dise perdue et nouvelle... Se pouvait-il que... ? Elle aussi serait un de ces "Champions" ? Une héroïne venue tout droit d'un autre univers ? C'était une perspective qui ouvrait plusieurs ouvertures intéressantes... Mais qui en fermait d'autre par la même occasion. Si cette hypothèse s'avérait réelle, elle ne pouvait surement pas t'en dire beaucoup plus sur cette capitale ni même sur ce monde,  toi-même devait déjà en savoir un peu plus aux vus de tes rencontres de la veille. Son regard croisât alors le tiens, des yeux couleur du ciel, remplit d'intérêt et d'impatience. C'était le regard enfantin d'un gosse attendant avec envie des réponses. Non, pas un gosse... Plus... Quelqu'un qui avait de l'espoir, l'espoir d'obtenir des informations utiles ? Une détresse ? Peut être pas à ce point... Dans tout les cas, elle attendait quelque chose de ta part et c'était à toi d'agir. Tu soutins son regard sans mal, toujours maitre de toi et de la situation. Tu étais décontracté et confiant comme si tu te promenait dans ta propre ville - ce qui n'était totalement pas le cas avouons-le.

Eh bien, je suis surpris que tu ne te sois pas présenter avant de demander ça... Hun, je vais quand même te répondre. Sōji, Okita Sōji !

Ta réponse n'avait couverte qu'une des deux questions; c'était un acte totalement volontaire. Tu ne voulais pas avouer tout de suite que tu n'étais pas de cet univers; laisser planer le mystère encore un peu, histoire de t'amuser encore un peu. Tu sentais diriger la conversation, ce sentiment de pouvoir tu l'a toujours recherché dans tes relations, tu n'a visiblement pas changé sur ce point avec le transfert.

J'ai donc affaire à un chaton égaré ? Laissé à elle-même ?

Tu te mis à rire légèrement avant de vite reprendre, tu adorais toujours autant taquiner tout le monde sans distinction, c'était plus fort que toi et tu t'y plaisait : tu devais bien t'amuser, non ?

Et quand vous dites nouvelle... Dans la région, ou bien dans ce monde ?

Tu insistas étrangement sur ce dernier mot en lui jetant un regard beaucoup plus sérieux, séparant net ce qui était léger de ce qui était lourd dans vos échanges présents. Tu passais régulièrement d'un monde d'humour à celui des choses sérieux. Pour toi, l'écart était mince, souvent tu mélangeais même les deux, prenant les combats pour des jeux, tuant en riant. C'était une facette de ta personne qui rendait ceux qui te connaissait méfiant à ton égard, ne sachant jamais comment interpréter tes paroles et tes intentions. Tu étais difficilement cernable et c'est ce que tu aimais chez toi, te donner un air supérieur, mystérieux, imprévisible; ça faisait parti de ton jeu perpétuel.
© Wayke


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

~ Croisée ~
~ Croisée ~


● Disponibilité ● : Je suis associable. Casse toi.
Messages : 19
Date d'inscription : 09/10/2014

Feuille de Personnage
Niveau: 1
Exp:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Comment occuper une journée dans un tout nouveau monde   Sam 25 Oct - 20:07


Allait-il me répondre ?

Je pensais que oui, sincèrement. Après tout, c'était lui qui m'avait arrêté. C'était lui qui avait l'air à son aise, ici. Puis, pourquoi n'aurait-il pas continué sa route si il ne souhaitait pas converser, ah ? Après, je pouvais me tromper, oh oui ... Je manquais d'un peu de jugeote, quelque chose pour lequel je n'arrêtais pas de me maudire. Tout était bien plus simple dans mon monde, on n'avait pas à se poser ce genre de questions, on n'avait pas à se demander qui était bon ou mauvais. Ici, je sentais que c'était vital de reconnaître ces deux choses, pour mon propre bien. Et pour le leur.

Mais le voilà qu'il me répond, en me faisant remarquer que j'étais impolie de ne pas prendre les devants. Oh, que je suis étourdie ... Maman n'aurait pas apprécié, elle qui était aussi à cheval sur l'étiquette ... Je gonflais les joues, levais les yeux en l'air.

- Navrée, on me nomme Elsa von Rommel, mais vous pouvez m'appeler Elsa tout court.

Puis le voilà qu'il continue, et voilà que je tique face au terme qu'il emploie à mon égard. Chaton égaré ? Égarée je l'étais, définitivement. Quiconque s'en apercevrait au premier coup d'oeil. Chaton ? Ca, par contre, j'en étais moins sûre ... Ce n'était pas un qualificatif qu'on employait souvent à mon égard, à Randall. C'était familier, un peu trop. La dernière fois que je l'avais entendu, c'était de la part de Tristan, alors qu'il quittait mon lit. Je fais une moue. Chaton, m'oui, pourquoi pas ...

- Même un chaton a des griffes, vous savez.

Ce n'était pas une menace, ou un avertissement. C'était un fait, tout simplement. Je lui faisais comprendre que je n'aimais pas vraiment ce qualificatif, et que si il me croyait sans défense, il s'en mordrait les doigts. Amèrement. Néanmoins, j'adoucis la chose en lui adressant un petit sourire en coin, alors que j'écoute la suite. Oh. Il semble comprendre plutôt vite. Un peu trop. Je n'aurai pas fait le rapprochement si vite, je pense ... Hmm hmm. Répondons-lui sincèrement, après tout, il faut bien être donnant-donnant nan ?

- Je pense que vous connaissez la réponse à cette question.

C'était sibyllin, et c'était fait pour.

- Et je ne me tromperai pas en pensant que si je vous la retourne, j'entendrai un son similaire.

Un magnifique sourire se dessine sur mes lèvres, alors que nous continuons de déambuler entre les passants.

- Sinan, vous faisiez quoi, avant ? Avant qu'on vous amène ici ? Vous engagiez la conversation avec toutes les jolies filles que vous bousculiez ?

Je pouffais de rire, alors que je posais un regard pétillant de malice sur sa personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

~ Indécis ~
~ Indécis ~


● Disponibilité ● : On se fait une bouffe ?!
Messages : 30
Date d'inscription : 20/10/2014

Feuille de Personnage
Niveau: 7
Exp:
4/5  (4/5)

MessageSujet: Re: Comment occuper une journée dans un tout nouveau monde   Dim 26 Oct - 17:53


Elsa von Rommel. Il n'y avait même pas la graine d'une idée dans ton esprit concernant la provenance d'un tel nom.  Ce n'était, après tout, totalement pas de ton monde. Peut être ? Surement pas... Combien de chance avais-tu de rencontrer ici quelqu'un qui venais du même endroit que toi ? Tu n'en avais vraiment aucune idée, mais sûrement très peu. Et elle venait de te proposer de l'appeler par son prénom, Elsa étant surement son prénom bien que tu n'en étais pas trop sur. Vos coutumes étaient clairement très différentes... L'appellation par les prénoms était chez vous réservée aux gens très intimes entre eux. Il allait de soi qu'elle n'en avait pas conscience, sûrement était-ce différent là d'où elle venait. Mais cela était quand même étrange de l'appeler directement "Elsa", peut être que pour elle cela ne signifiait pas grand chose, mais pour toi tu sentais que ça te rapprochais déjà un peu plus d'elle. Outre ça, elle semblait ne pas trop bien avoir prit le fait que tu la surnomme "chaton égarée" en jugeant par sa réaction un peu boudeuse. C'en était presque mignon. Sa remarque sur les griffes, tu ne t'y attendais vraiment pas, c'était autant inattendu qu'intéressant. Tu semblais avoir affaire à une femme forte, ce n'était pas pour te déplaire loin de là, c'était bien plus amusant comme ça. Tu n'avais pas envie de créer de tension ni de te battre, bien que tu n'aurais pas refusé un affrontement, jamais tu ne refusais et cela peut importe l'adversaire; gamin, vieux, femmes et handicapés n'y échappaient pas, on ne te provoquait pas sans en sortir indemne généralement.

Et quant à ses réponses & réactions à ta question sur sa provenance, tu n'en attendais pas moins d'elle finalement. Cela n'aurait pas été aussi plaisant si ça aurait été si facile. Tu aimais bien le challenge et les défis, et celle-ci semblait en avoir en réserve. Mystérieuse, ne se laissant pas marcher sur les pieds tout en restant agréable à parler et ouverte à la discussion. Son petit sourire cachottier élargis ton propre sourire. Tu ne saurai exactement définir cette complicité naissante, mais le jeu semblait se jouer d'égal à égal et ça te plaisait énormément. Tu ne t'attendais aucunement à ça en l'abordant, en fait tu ne savais pas à quoi t'attendre tout court, autant dire que pour le moment tu considérais avoir fait un bon choix. Même si ses réponses signifiaient qu'elle venait sûrement d'un autre monde sans le confirmer, il fallait être un parfait idiot pour ne pas comprendre ce qui ne se disait pas. Et elle aussi semblait avoir compris que tu n'était pas d'ici, qu'est-ce donc qui t'avait trahis ? Peut être ton oubli volontaire de répondre à sa précédente question à ce sujet... Beau sens de la déduction visiblement.

Et cette question, elle ris elle-même de ses propres mots. C'était amusant à voir, il n'y avait décidément peu de malaise entre vous deux pour qu'elle puisse se permettre ce genre de chose. Tu en profitas pour rire de bon cœur en simultané avec la demoiselle. Du point de vue des inconnus qui vous croisaient, tu ne doutais pas qu'ils vous prenaient pour des bonnes connaissances passant du bon temps en ville. Entre deux rire, tu lui répondis en passant une main devant ton visage en signe de négation

Non Non ! Pas du tout !

Tu n'étais pas un dragueur, loin de là. Tu n'avais  jamais eux de relations séreuses, l'engagement était quelque chose que tu craignais, c'était une faiblesse que l'ont pouvait utiliser contre toi à tout moment. Tu évitais de nouer des liens importants, autant pour te protéger que pour protéger les autres bien que tu ne l'admettrais jamais. Tu avais conscience de vivre dangereusement et tu ne voulais pas impliquer personne d'autre dans tout ça. Tu adorais la prise de risque, jouer avec le feu, mais tu ne voulais pas l'imposer à d'autre.
Une fois ton rire un peu étouffé, tu lui rendis son regard.

Seulement avec celle qui semble intéressantes.

Tu n'en dis pas plus, tu ne précisas pas intéressante sous quel angle. Tu ne savais même pas toi-même pourquoi tu t'étais retourné, alors tu pouvais encore moins l'expliquer. Tu avais surement espoir qu'elle aurait pu t'être utile afin de te repérer... Visiblement pas, mais tu ne la quittas pas pour autant, tu avais trouvé quelqu'un d'intriguant; autant en profiter pour passer du bon temps. Tu étais encore fortement irrité par ta rencontre de la veille, juste à repenser à ce roi efféminé faisait bouillir le sang en toi. Tu devais relaxer, penser à autre chose  et c'était l'occasion.

Et avant...

Tu levas quelque peu les yeux vers les cieux, tu ne pouvais plus continuer le combat que tu menais depuis tant d'année; tu en avait été écarté par la force des choses bien contre ton gré.

Je défendais la justice...

C'était le cas, avant. Tu agissais sous les ordres su Shinsengumi qui lui se battait en prônant la sincérité comme valeur principale. Peut être que cela ne te rejoignais pas totalement, néanmoins tu te sentais parfaitement à ta place avec eux. Souvent tu avais agis de ta propre initiative, parfois contre les principes de ton groupe, mais toujours dans le bien de celui-ci. Mais maintenant... Tu ne pouvais plus rien faire de tout ça. Tu devais te trouver une nouvelle occupation, mais tu ne pouvais encore te résigner à abandonner Hijikata-san et les autres... Tu te sentais un peu lâche de les avoirs abandonné, et cela même si tu n'avais rien pu faire pour résister à ton départ.

Et toi, Elsa, à quel endroit tu te dirigeais ?

Tu ne manquais pas de gêne, décidément. Cela te faisait vraiment étrange de la dénommé de la sorte... Tu sentais avoir brûlé plusieurs principes de politesse, mais elle n'en saura jamais rien après tout. Ta question en elle-même ne manquais pas d'audace d'ailleurs, mais depuis le début vous ne vous étiez pas gênés pour vous introduire dans le monde de l'autre alors que vous veniez à peine de vous rencontrer brutalement. C'était tout nouveau pour toi d'avoir des discussions de ce genre, les gens d'où tu venais n'étaient pas si ouverts et étaient beaucoup plus craintifs à ton égard...
© Wayke


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

~ Croisée ~
~ Croisée ~


● Disponibilité ● : Je suis associable. Casse toi.
Messages : 19
Date d'inscription : 09/10/2014

Feuille de Personnage
Niveau: 1
Exp:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Comment occuper une journée dans un tout nouveau monde   Jeu 30 Oct - 15:17


Je lui adressais un magnifique sourire, lorsque j'entendais sa réponse. Intéressante ? C'était un bon début. Je vous mentirai en disant que j'étais insensible aux compliments, et même si celui-ci n'était pas un de mes préférés, je l'acceptais de bonne grâce, ce qui se reflétait sur mon minois au sourire qui s'était élargi. Nous continuons de marcher comme si de rien n'était. Comme si nous nous connaissions de toujours, mais que nous avions été séparés pendant un long moment. C'était un peu des retrouvailles entre amis de longue date, sauf qu'on se connaissait d'il y a trente secondes et qu'amis, je ne savais pas si je pouvais nous considérer comme tels pour l'instant.

Il me plaisait, en tout cas. Un peu. Ca valait la peine de lui accorder du temps. Je crois.

Voilà qu'il continue à dialoguer, et qu'il me dit ce qu'il faisait avant. Défendre la justice ? C'était très vague, mais je me contentais de hocher la tête lentement. Moi aussi, je défendais la justice. Enfin, défendais ... Je compte toujours la défendre, même si quelque chose me disait qu'ici se serait plus compliqué ... Mais qu'importe. Une a fait un serment qui transcende les plans, ce n'est pas ça qui l'arrêterait.

- C'est bien.

Et avant que je puisse lui demander si il comptait rester sur cette voie, voilà qu'il me demande où j'allais. Ce qui me met un peu dans l'embarras, vu que je n'ai aucune idée de la chose. Je me contente de lever les yeux en l'air, avant de chuchoter, l'air de rien.

- Cela a-t-il une quelconque importance ?

Je gloussais, gênée, avant de continuer.

- A vrai dire, je me baladais un peu au hasard ... Vous savez, je me sens ... égarée.

Et je lui jetais un petit coup d'oeil.

- Même si je ne sais pas si il est sage de vous l'avouer.

Je finissais par faire une petite moue, qui voulait tout dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

~ Indécis ~
~ Indécis ~


● Disponibilité ● : On se fait une bouffe ?!
Messages : 30
Date d'inscription : 20/10/2014

Feuille de Personnage
Niveau: 7
Exp:
4/5  (4/5)

MessageSujet: Re: Comment occuper une journée dans un tout nouveau monde   Lun 3 Nov - 5:06


Le sourire qu'elle affichait montrait qu'elle avait bien prit ton compliment; une bonne chose. Tu aurais pu sortir quelque chose de bien plus inattendu... tant pis, une prochaine fois. Elle était très sympathique, c'étais ce que tu te disais lors de cette petite promenade, tu ne connaissais pas grand monde ici a part ce roi et ce traître d'hier... Un peu de bonne compagnie n'était pas de refus, loin de là. Avais-tu prévu quelque chose ? Pas le moins du monde, cette rencontre impromptue était le fruit d'un grand hasard et tu improvisais totalement tes paroles, c'était plus un jeu qu'autre chose pour le moment de ton point de vue, un divertissement, mais c'est comme ça qu'on peux avoir de belle surprise et en arriver à quelque chose de bien plus intéressant.  

Sa phrase, courte et simple, indiquait qu'elle n'était pas outrée par le fait que tu défende la justice, mais elle ne semblait pas plus enthousiaste que ça... Cette question restait donc à approfondir afin de savoir son point de vue, peut être plus tard...

La justice, oui tu te battais en son nom, mais l'aurais-tu fait de ton propre chef si tu n'avais pas été recueillis par Kondo-san quand tu étais encore tout jeune ? Si tu n'avais pas rejoint le Shisengumi ? Que serais-tu devenu et quelle aurait été tes valeurs ? Bien sur, impossible d'en parler avec exactitude,  mais tu doute que tu serais devenu la même personne qu'aujourd'hui... Sûrement aurais-tu été beaucoup plus égoïste, faisant de toi un guerrier sans maitre, un Ronin... Cette perspective te dégouttait fortement, autant ne pas trop y penser. Tu considérais être devenu une personne respectable aux yeux de la société malgré tes méthodes parfois très discutable. Tu aimais le sang, tu aimais tuer... C'était dans tes gênes tout ça, les défis, les combats, l'action... C'était ton univers et tu ne pouvais rien y faire.

Sa question sur la pertinence de ta demande te sortis de tes pensées, tu n'avais pas de réel prétexte pour lui poser cette question outre ta simple curiosité il était vrai, elle t'avait quelque peu prit au dépourvus mais elle donnait un air gênée, c'était plutôt mignon à voir. Se balader au hasard... ? Alors il y a de ces gens qui aiment marcher sans réel but, n'étais-ce pas ce que tu faisais également avant de l'accrocher après tout ? Et elle avouait être égarée, ça se faisait, afficher comme ça un état de faiblesse, et à un inconnu de surcroît ? Tu l'imaginais difficilement... Enfin, ce n'était pas dans tes habitudes, mais sûrement que ce n'était pas valable pour tout le monde.

Ce petit regard et cette phrase te laissas dubitatif... Tu ne comprenais pas, sage de t'en parler ? N'était-ce pas ce qu'elle venait de faire ? Soit elle semblait peu sûr de ce qu'elle devait dire et faire, soit elle jouait un jeu, déjouer ta méfiance... ? C'était une optique possible... Ses expressions lui donnaient un air quelque peu fragile et déstabilisé, et ces paroles allaient de pairs avec cette impression que tu avais. Mais ce n'était qu'une première impression, peut être était-ce un rôle qu'elle se donnait, ou tout simplement que tu comprenais les mauvaises choses. Seul le temps te le dira. Mais elle avait vraiment l'air perdue... Elle était sans nul doute une "élue" tout comme toi, c'était normal après tout de ne pas savoir quoi faire. Toi tu avais eu le droit à quelques brèves explications, était-ce pareil avec elle ? Peut être pas... Peut être pourrais-tu l'aider ? Ou peut-être n'était-ce pas nécessaire ? Dur de le savoir...

Je vois je vois... Notre direction est donc semblable.

Tu suivis cette phrase en riant quelque peu, deux étrangers perdus en ville... En effet, vous étiez tout deux sans destination fixe. Vous étiez tout deux laissés à vous-mêmes dans un monde nouveau. Tu étais égaré, certes, mais jamais tu ne l'aurais affiché de cette façon, aussi naturellement et aussi facilement que cette Elsa venait de se faire, elle cachait bien peu son jeu cette jeune dame. Soit ça, soit elle te manipulait. Mais tu plaçais peu de crédits dans la seconde option.

Que dirais-tu d'être égarée tout en étant accompagnée ?

Tu lui proposais de passer un peu plus de temps avec elle, tant qu'à être perdue, autant ne pas être seule, non ? Quoi qu'être avec un inconnu n'est, souvent, pas tellement mieux. Néanmoins l'invitation était là, tu gardais ton air confiant, sûr de toi. Tu devais te montrer convainquant après tout. Tu espérais juste à ne pas devoir te rendre dans un endroit où tu devais payé, comme un restaurant ou quoi que ce soit de ce genre... Tu n'avais après tout rien sur toi, c'était un fait quelques peu gênant que tu tenais à dissimuler jusqu'à temps que ta situation s'améliore. Cette jeune dame t'intriguait et t'intéressait, tu ne pouvais t'empêcher de penser qu'être en sa compagnie te mènerait à quelque chose que tu ne voulais pas louper. Autant suivre ton intuition sur ce coup, elle paraissais bien belle et savais répondre, alors pourquoi pas ?
© Wayke


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

~ Croisée ~
~ Croisée ~


● Disponibilité ● : Je suis associable. Casse toi.
Messages : 19
Date d'inscription : 09/10/2014

Feuille de Personnage
Niveau: 1
Exp:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Comment occuper une journée dans un tout nouveau monde   Mer 5 Nov - 18:29


Je penchais la tête sur le coté, perplexe.

Direction similaire, dit-il ? Mais n'était-ce pas parce que nous allions en direction contraire que nous avions eu notre accrochage ? Je l'observais, une certaine incompréhension se reflétant dans mes yeux. Mais je n'ai pas le temps de lui demander de préciser ce qu'il voulait dire, qu'il enchaînait sur une autre réplique, elle, qui me prenait un peu de court. Être égarée en étant accompagnée ? Genre, être paumée mais avec quelqu'un ? Il n'empêche que j'étais toujours perdue, mais ne pas l'être seule était plus rassurant. Même si c'était avec quelqu'un que je ne connaissais pas. Qui pourrait très bien être un bon acteur, et avoir au fond de mauvaises intentions.

Mais, je ne sais pas. Quelqu'un d'aussi mignon pouvait-il être vraiment méchant ?

Je le fixais longuement, cherchant une réponse à cette question profonde. Mais après de longues secondes de silence gênant, rien ne s'imposait dans mon esprit. Je décide donc de suivre mes envies, mon intuition. Je passe mon bras autour du sien, me rapprochant de lui, et me contente de dire, avec un petit sourire satisfait.

- Faisons ici, mais je vous laisse ouvrir la route.

Et nous continuions à marcher dans ces avenues, silencieusement. Où allions-nous ? Je ne savais pas. Mais autant que le voyage se fasse dans la bonne humeur. Je décide donc de m'exprimer, mon bras toujours passé autour du sien.

- Vous savez, moi aussi j’œuvrais pour la justice, dans mon monde. J'ai envie de faire de même ici, pas vous ?

Et je posais mes iris bleuâtres sur les siens, curieuse d'entendre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
   Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Comment occuper une journée dans un tout nouveau monde   


Revenir en haut Aller en bas
 

Comment occuper une journée dans un tout nouveau monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Multivers Mangas] Sasurai no Sekai :: 角色扮演 - Rôle play :: Royaume de Wu :: Capitale - Ryūgū-jō-